Déménager à la campagne : bonne ou mauvaise idée ?

Investir dans une résidence principale en zone rurale est un projet qui fait rêver beaucoup de ménages. Cependant, qu’il s’agisse d’une première acquisition ou non, un investissement aussi important doit découler d’une décision bien réfléchie. En effet, tout plaquer pour vivre à la campagne ne convient pas à tout le monde, sans compter qu’un changement aussi radical apporte son lot de mésaventures. Avant de déserter la ville, faisons le point sur les privilèges et les éventuelles difficultés qui vous attendent à la campagne.

Profiter de prix immobiliers plus accessibles en zone rurale

L’un des atouts majeurs d’un bien immobilier situé à la campagne est le prix au mètre carré appliqué par les vendeurs. Si de nombreux citadins envisagent de déménager en zone rurale, c’est souvent parce que leur budget ne leur permet pas d’acquérir une maison ou un appartement dans les métropoles. Affichant des prix plus abordables, la campagne offre l’opportunité d’acheter une résidence principale plus spacieuse, avec une ou plusieurs pièces supplémentaires. En prime, on a généralement droit à des espaces extérieurs relativement vastes où les enfants peuvent gambader et jouer en plein air. C’est aussi l’occasion de déjeuner en famille et au soleil. L’autre avantage est que vous pouvez profiter de votre terrain pour vous lancer dans l’agriculture et vivre de vos légumes et fruits. De quoi réaliser des économies !

S’installer à la campagne, entre calme et proximité avec la nature

Vous en avez assez de la frénésie des agglomérations, des embouteillages et de la pollution ? Fuyez la ville pour une résidence principale nichée au milieu des champs ou au bord d’un lac ! Concrétiser ce projet immobilier vous donnera accès aux privilèges suivants :

  • La tranquillité sans pareil qu’offre la campagne. Vous passerez vos journées dans un environnement des plus paisibles, rythmé par le chant des oiseaux et le bruit des grillons.
  • Un logement à deux pas de la forêt, de la montagne ou des espaces verts. Vous profiterez d’un air plus pur, d’un endroit propice à la lecture et de paysages naturels qui se prêtent aux promenades.
  • Moins de stress et plus d’opportunités de loisirs, allant de la pêche aux randonnées, en passant par l’équitation.

Quitter définitivement la ville : gare aux coûts cachés !

Certes, l’idée d’habiter à la campagne évoque un véritable retour aux sources, une tranquillité absolue et une meilleure qualité de vie. Toutefois, derrière ces images idylliques se cachent parfois des contraintes financières que certains futurs propriétaires oublient de prendre en compte. Pour une vie plus épanouie en milieu rural, prévoyez un budget comprenant :

  • Le coût de votre prochaine acquisition. Le prix au mètre carré dépend d’une multitude de paramètres comme la région choisie et les dimensions de la propriété.
  • Les impôts locaux ainsi que les taxes. Leur montant varie d’une région à l’autre.
  • Les travaux de rénovation. À première vue, une maison de campagne ancienne paraît charmante, mais la réparation des fenêtres, de la porte ou des combles peut vous coûter (très) cher.
  • L’entretien du bien. Garder ses espaces extérieurs en bon état (terrasse, jardin, etc.) génère des dépenses plus ou moins conséquentes. Il en va de même pour le chauffage.
  • Les déplacements. L’achat d’une voiture est incontournable pour vivre heureux à la campagne, sachant que vous serez probablement amené à parcourir des kilomètres pour trouver une école, un hôpital, un centre commercial, etc.

À la campagne, la revente d’un bien immobilier est plus complexe

Malgré ses nombreux points positifs, l’achat d’une résidence principale à la campagne présente un inconvénient majeur. Le temps de revente s’avère plus long et incertain. Si au final, vivre loin des tumultes de la ville ne vous convient pas, vous devrez vous armer de patience. En effet, le délai moyen pour céder un bien sur le marché immobilier rural est de quatre mois. La demande étant moins élevée par rapport aux offres, il n’est pas rare que la revente se solde par une baisse du prix.

Pour mieux rentabiliser votre investissement, il est plus judicieux de vous orienter vers un logement plus attractif avec :

  • Accès à un confort optimal (plusieurs salles de bains, grande surface habitable, isolation performante, etc.)
  • Une desserte rapide (route ou transports en commun) ;
  • Plusieurs commerces et commodités à proximité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *